Author Archives: Defcore2

1994 DE MAUD GEFFRAY

Date : ../../1994

C’est l’histoire d’une obsession devenue réalité. « 1994 ». Juste une date, et presque dix minutes de visages solaires et de corps perdus qui se meuvent comme en apesanteur, dans un lieu qui est nulle part et qui pourrait être partout. Pendant qu’une bande son lancinante, toute en basses
lancinantes, nappes de synthés froides et chuchotements glacés, achève de suspendre le temps et donne à imaginer plus qu’à comprendre.

Maud Geffray à qui on doit la conception de ce bel OVNI cinématographique et musical y était, on l’aperçoit brièvement, certainement filmée à son insu. Témoin privilégiée de ce qui peut ressembler de loin à une fête sauvage, une rave-party improvisée dans les dunes de Carnac, et plein d’autres choses qu’on pourrait imaginer, même si les années aidant on ne sait plus très bien… Maud se souvient pourtant y avoir débarqué avec des amis, après une nuit agitée passée dans une rave près de Saint Nazaire, et ce à une époque où être jeune et vivant voulait dire ne pas avoir peur de parcourir 400 kilomètres en un seul week-end pour faire la fête…

Des années plus tard, ces clichés oubliés tapent du pied dans la vie et l’imaginaire de Maud. Plusieurs personnes autour d’elle évoquent ce film Super 8, aux cadrés maladroits et tremblotants, où elle apparaît… Elle part à la recherche de ces images oubliées et perdues dans les limbes d’une désormais mémoire collective, retrouve leur auteur, Christophe Turpin, devenu désormais un réalisateur de renom. « La première fois que j’ai enfin eu entre les mains un DVD ou avait été transféré la petite heure d’images tournées et montées de manière assez brute, j’ai été très émue par ce que je voyais pour la première fois depuis quasiment 20 ans, depuis 1994 en fait… Curieusement, ce n’est la nostalgie qui émanait de ces images qui m’a interpellée, mais plutôt l’incroyable sensation de liberté qui s’échappait de ces visages, de ces corps, mais aussi de ce lieu abandonné, presque irréel… »

C’est finalement Benoît Hické, programmateur pour la Gaité Lyrique, qui entend incidemment parler du projet, qui lui mettra le pied à l’étrier en lui proposant de présenter sa version du film pour la première édition du festival F.A.M.E en mars. Restent trois semaines pour couper, éditer et remonter le tout, mais surtout composer un thème principal (les trois autres morceaux de la bande originale sont des morceaux écrits précédemment avec Sébastien Chenut avec qui elle forme le duo Scratch Massive) avant la date fatidique. Depuis, « 1994 » vit une autre vie grâce au label Pan European qui a eu en la bonne idée d’éditer sous format DVD (le film) et vinyl (les quatre titres de la bande son) « 1994 », objet dérangé et dégenré, qui évite l’écueil du documentaire ou l’esthétisme du clip, pour se rapprocher de la vidéo expérimentale en creusant au plus profond de notre intimité, donc de notre histoire individuelle et collective.

1994

Coffret Vinyle/DVD disponible sur : paneuropeanrecording.bandcamp.com/album/1994

Idée Originale : Maud Geffray
Images : Christophe Turpin
Musique : Maud Scratch Massive
Production Musicale : Sex Schön
Montage : Maud Geffray & Basile Belkhiri

PAN037 – PAN EUROPEAN RECORDING 2014

MINIMUM SYNDICAT TECHNO PARTY

date : 14-02-2009

3615flyBasDef

 

Heureusement que la before était bien arrosée car quand nous sommes arrivés à l’Escale Pakito le bar était méga blindé et le passage difficile pour rejoindre l’accès à la cave voutée… du coup on a foncé dans le tas… super…
Les premières minutes résument bien le côté pénible de la soirée… l’effet boite à sardines…

Anyway… on est là pour Minimum Syndicat… pas pour l’Escale Pakito…
Toute la petite bande est en sous sol, LibZ enchaine gentiment son electro-disco-techno que j’adore on respire car la faune du bar n’a pas encore pris d’assaut la cave…
Des lights, des stickers, des t-shirts, des disques, des tiges lumineuses etc… tout y est !!

On est content d’être là, l’ambiance prend plutôt bien et ça dansouille, on se prend au jeu…
Progammable Polyphonic Panda 
enchaine et nous sort un set bien dancefloor et éclectique à la fois, bien frais au bon moment.. pour moi ce sera le meilleur moment de la soirée. La foule, à ce moment de la soirée, s’amuse vraiment beaucoup et les smileys se dessinent sur les visages.

Umwelt prend le relais, ça tabasse, le volume monte, les tubes techno à gros kicks sont là… On rentre dans la phase plus sérieuse de la soirée… Umwelt mixe avec puissance et ne vous laisse pas souffler… oubliez les nappes pour respirer, les petits breaks ou la diversité dans la sélecta, on est dans une ambiance plus indus et plus dark… un son qui serait plus digeste dans un hangar finalement… dans le cadre d’une free party sur les coups de 4h du mat… du coup, au bout d’1h de set je décide de me tirer, je suis séchée…

Entre temps, le bar s’est un peu vidé, ça tombe bien on peut enfin respirer…
Je retournerais voir les premières minutes de Venkman et Sugar Skull mais je suis cassée en 2 et on décide de s’en aller vers les 5h du mat…
Je vous loupe à chaque fois de toute façon dans ce bar… dèg !!!

Merci en tout cas pour cette petite chouille des familles… j’espère que l’été prochain sera l’occasion de s’en faire une dans les bois… de l’air please !!!

Report : defflo

R0012508

Umwelt

Umwelt

3615

 

Une chouette soirée pour moi, de vrais efforts pour un petit bar comme ça. une déco au couleurs du label, une sono plus que correcte, un laser vert dans les 100mw, des glowsticks (haha), un tampon que t’a pas envi d’effacer (3615 rave, séance nostalgie), des stickers ça fais toujours plaisir (merci) et même un jolie t-shirt pas cher que je vais pouvoir porter fièrement.

Niveau musique ça m’a bien plus, beaucoup de tubes quand même, mais je n’ai pas gaché mon plaisir de les entendre sur une sono, ça m’a fait danser avec les mains (shape shifting), alors que de nos jours elles sont plus souvent dans mes poches.

Je savais à quoi m’attendre musicalement et je ne regrette pas d’avoir fais les 300 bornes AR qui me sépare de Paris pour l’occasion.

Sinon comme le dit dFlo, soirée victime de son succès, beaucoup trop de monde et sur le dancefloor et au bar, galère de se faire une place.

En résumé, déjà merci, bravo, et faites nous la prochaine dans un lieu au moins 3 fois plus grand. Si vous voulez une sono et light show qui dépote pour l’occasion, faites signe !

Report : Ambored

 

3615_meush

 

La soirée à l’Escale fût dantesque, je n’ai pas trop été gêné par la densité de la foule, je me suis laissé porter.

Un peu déçu que les gens arrivent sur la fin de mon set mais je m’en doutais un peu, on ne peux même plus compter sur ses amis de nos jours ! hmmm
Après je me suis éclaté tout du long, non stop.
LibZ selecta en or qui a commencé avec un disque incroyable (c’était quoi ça?).
La palme à Programmable Polyphonic Panda qui a joué ses favs qui sont aussi devenus mes favs, entre autres Black sea/Drexciya, Three ‘O Three !!!!!/Public Energy , Camargue/CJ Bollandpour une séance de shape shifting comme tu dis Ambored.
La fin c’était l’orgie sonore avec Umwelt puis Venkmann et Sugar Skull en mode Rave plus véner et pur jus.
L’ambiance du tonnerre j’ai trouvé, pas d’agressivité malgrès le manque de place, tout type de gens , autant des passants, des habitués du bar, des fan de MS, nos potes venus en masse.
Petite déception : ne pas avoir pu prendre en photo Venkmann en anorak polaire et casquette faisant les entrées avec Sugar skull en « marcel ».

Merci beaucoup à tous pour toutes ses bonnes vibes accumulées !

Artwork & report : Meusha aka Ulaan B

PROGRAMMABLE POLYPHONIC PANDA

PROGRAMMABLE POLYPHONIC PANDA

Mooly-Fred

Public-01

Public-07

Umwelt-05

Photos : Anne

TUNNEL FONK – LPP RUPTURE CAVAGE FC CREW

date : 15-11-2008

3469791-7a80b8ea20

3469791-7a80b8ea19

3469791-7a80b8ea18

3469791-7a80b8ea17

3469791-7a80b8ea16

3469791-7a80b8ea15

3469791-7a80b8ea14

3469791-7a80b8ea13

3469791-7a80b8ea12

3469791-7a80b8ea11

3469791-7a80b8ea10

3469791-7a80b8ea9

3469791-7a80b8ea8

3469791-7a80b8ea7

3469791-7a80b8ea6

3469791-7a80b8ea5

3469791-7a80b8ea4

3469791-7a80b8ea3

3469791-7a80b8ea2

Photos : Kahogoomi

MOULES ET MICHES PARTY

Date : 25-10-2008

fly-mm

Vidéo : Booboo

 

IMG_4577

IMG_4587
IMG_4589

IMG_4595
Matin Le

IMG_4596

IMG_4601
Mix Venkman (Minimum Syndicat)

IMG_4609

Toy Boy (defcore)

IMG_4613

IMG_4621

IMG_4631

Minimum Syndicat

IMG_4634-1

Jeun et Jolie et Zanbil

jere

Jere

Photos : Booboo et Meusha

TTC – RETURN TO THE SOURCE

Date : 05-07-2008

TTC Return to the source

Dans le gaz ce lundi, à la limite du malaise physique et de la dépression nerveuse, comment dire : oui c’est le get dooown.
Remise de pendule à l’heure en ce qui me concerne !! Comment avais-je pu presque oublier ce qui me tenait en haleine chaque WE dans les 90’s 🙂
Depuis 2002, je n’avais pas foutu les pieds dans une Free Party, 6 ans d’abstinence… mais la curiosité et la redécouverte m’ont poussé à y retourner.
Des bons potes sont prévus au Line Up et defcore reprezent un minimum au niveau des visus avec Tsupean et du mix avec War In Groove !!!!

TTC Sound System nous invite ce WE à une excellente teuf dans la campagne champenoise non loin des fameux cépages mais à vrai dire on est loin d’être là pour une visite du terroir… On est là pour une toute autre raison : vivre ce WE du 5 juillet déraisonnablement et loin de notre société fatigante !! RAVE ON !!!

Début de soirée : nous voici sur place pour les installations visuelles. Tsupean et Steph assureront le show une bonne partie de la nuit.
Doucement la vie de la teuf s’organise, les rencontres, les squats, les divers échanges, l’apéro… on entre déjà dans une ambiance survoltée alors que Adri entame un petit warm up mnml/acid fort agréable et excellemment mixé, la nuit tombe et les premiers arrivants aussi arrivent. Mais ces arrivants là nous les brisent direct : ce sont les Taons, des saloperies d’insectes qui nous envahissent au crépuscule. Je les attaque avec toute la rapidité et la sagesse de Bruce Lee (je suis comme l’eau) mais ils sont de plus en plus nombreux, alors je leur balance de la fumée de weed mais ça ne fait que les énerver encore plus et je sent que mon heure est arrivée… Je décide alors de reprendre mes esprits et de réfléchir à une toute autre ruse de sioux et là je me rend compte que tout simplement ces sales bêtes sont attirées par les vêtement clairs… tout simplement… ma technique sera donc de rester à proximité de personnes vêtues de blanc ou de jaune fluo…
Une autre vague d’arrivants plus humains suivra cette mésaventure… les indications semblent bonnes mais nous serons une centaine de personnes au plus gros de la soirée il me semble, Goonzy en a vu beaucoup plus lui :). En tout cas, ces ravers là, je peux dire que c’était une bonne bande de déglingos avec un seul et même but :
RAAAAAAAAAAAAVE OOOOOOOOON !!!!

La nuit passera à une vitesse folle et musicalement nous avons eu droit à des sets très intéressants. Et pourtant j’ai raté Yo alors que c’était vraiment celui que je voulais pas louper… j’ai raté Action Mutante (anciennement Triphase)… j’ai raté plein de choses au final à tel point que je me demande à l’heure actuelle où j’étais….
Confusion nocturne la plus totale mais en début de matinée Goons m’a fait beaucoup rire sous sa tonnelle alors qu’il essayait de mixer sur son laptop.
Py (Mandragore) posera un live bien réussi… c’est la première fois que j’entendais sa musique et je pense que je vais m’y intéresser un peu plus à l’avenir… Enfin Peckette survoltera une nouvelle fois le dancefloor avec sa sélecta « t’en veux du kick? » !

Ca y est le jour est bel et bien là, le ciel est gris et un vent frais s’installe mais malgré tout je n’ai pas froid et je reprend mes activités sociales car musicalement je suis moins emballée par le set Electro-tech de Peyo.
Cette musique me gonfle très vite et le remix de « The Wall » (Pink Floyd) finira de nous éloigner des enceintes en attendant que ça passe….

Et voilà le soleil qui commence à percer un peu, le débit de conneries s’accélère et le petit déjeuner partagé avec Tiny Toonz tiens dans le creux de notre main et nous offrira dans les minutes qui suivent un spectacle magnifique comme les brins d’herbes vrillantes secoués par le vent, les couleurs saturées des champs nous entourant ou le one man show de notre ami TranBer qui nous a lancé dans des fous rires incessants…

Nous passerons toute la journée sur place à comater sur l’herbe, à s’éclater comme des malades, à assister à de nombreuses histoires bucoliques : Clo et ses moustaches, P… et ses pirouettes…. trop de dossiers, trop de rigolades… j’ai mal au zygomatiques et au bide… j’en oublie le soleil et je crame littéralement : ambiance bronzage Vuarnet… et là c’est à mon tour de payer ma rigolade…. !!!

Finalement, le départ se décidera vers 17H… autant vous dire que ce n’était pas facile !!

Un bilan très positif pour cette soirée : le son était niquel, les décos chaleureuses, les DJs et les Lives sans surprises mais sympathiques, les gens étaient excellents…
Vivement la prochaine… et merci aux TTC…

RAVE OFF !!! 

Report : defflo

IMG_0358

IMG_0361-1

IMG_0363-1

IMG_0366-1

IMG_0368-1IMG_0371-1IMG_0387-1

IMG_0388-1

IMG_0389-1

IMG_0394-1

IMG_0398-1

IMG_0401-1

IMG_0403-1IMG_0407-1

IMG_0409-1

IMG_0418-1

IMG_0420

IMG_0421

IMG_0422

IMG_0429-1

IMG_0433-1

Photos : Peckette

UNITED SWEET FREAKS

Date : 30-04-2008

flyer_usf

Encore une terrible soirée passée au nom de la bonne musique électronique de qualité.
Au programme, des concerts : du Rock, du Ska et de belles chansons.
Côté dj’s, du Reggae, Ragga, de la Drum, du Break, Techno, Acid, Minimale et autres tracks d’anthologie, tout cela « sous la terre », une fois de plus, dans une très bonne ambiance, je dirais même, des plus chaleureuse !

usf01jx6

usf08ag7

Fred Mato (Matozoïdes)

usf12oq1

usf32zj5

usf42mq8

Venkman (Minimum Syndicat) et Goons (TTC)

Toy Boy (defcore)

Toy Boy (defcore)

Venkman (MS) et Toy Boy

Venkman (MS) et Toy Boy

dFlo (defcore)

dFlo (defcore)

Oui, oui, du bon son, rien que du bon son !
Je ne connaissais pas tous les dj’s et liveurs qui jouaient, cela alors devenait intrigant pour mes oreilles. J’ai pas beaucoup dansé, plutôt en mode observation, teintée d’une certaine réserve (encore et toujours, surtout en ce moment…).
J’ai revu pas mal de monde, Mista « petit gateau sec aux pépites de chocolat » aka Kookie, Voun, Maye… des Bretons quoi et ça fait plaize !
Mista Thieu75, Tibal et plein d’autres, non franchement, j’ai été agréablement surprise pour cette soirée.
Un bon set de M’sieur Goons, j’ai découvert le son de Venkman, fait un micro dodo sur le set de Toyboy… en m’allongeant sur une banquette bien confortable… Et bé vi, j’ai « chillé » et ça fait du bieng !
Vers 7 heures du mat’, je décide de partir, quand miss dFlo mixait une douce Minimale, qui me berçait allègrement et m’entrainait dans un demi sommeil, rempli de rêves et autres pensées…
Entendu du son « old school », que ça fait pas de mal de temps en temps. Beaucoup de monde, malgré le manque de place et surtout du monde avec le smile et trippant sur le dancefloor. Et ça l’fait grave de voir ça !
Autant je kiffe danser, autant j’apprécie à regarder les autres le faire…

Et tout cela, évidemment, me donne l’envie de mixer et danser encore plus !

La prochaine, très vite !…

Report + Photos : Phoebe

________________________________________________

Bien cool ce petit lieu en plein ghetto bellevillois.
Un pti air de Goutte d’Or des années 80 pour le décor.
Arrivé vers 1h ça jouait drum and bass flirtant voire trompant avec de l’hardtek Fred Mato au contrôle (et quel contrôle, car même si ça manquait cruellement de SEX dans la selecta le mec est un virtuose du mix). Ça a continué drum jusqu’au set UK rave-oldschool de l’anglais vers 4h30 (beaucoup trop tard!!!!). Très bon mix cela dit.
Le bar est vraiment chouette pour ce genre de soirée avec un étage chill et une petite cave mignonne (Prévoir des futs de bière supplémentaires pour la prochaine quand même). Le sound system était bien bon mais alors pas du tout assez fort par contre…
Complètement lessivé à bout de force sur ma patte folle je suis parti au début du set de Goons malheureusement vers 6h00 et j’ai pas eu le courage d’attendre le set de Venkman qui lui aussi commencait à piquer du zen.

Report : Meusha

 

URBAN TRIBAL SOUND – CAES – RIS-ORANGIS

Date : 14-03-2008flower_urban

Une soirée plus que magnifique, je dois dire merveilleuse !
Et je ne dis pas ça parce que j’y ai participé mais tout simplement parce que c’est la vérité.
J’ai été plus que surprise par le monde qui s’est déplacé pour l’occasion et pourtant, la salle n’est pas bien grande. Une petite centaine de personnes, mais je pense que ça suffit largement.
Ça laisse les chances de garder une ambiance conviviale et moins « anonyme », à mon humble avis.

Soirée meufs aux platines en perspective, Maya, d-Flo, Josy, Peckette, Tiny Toon et moi-même, hum, ça m’en donne encore des frissons.

Cela faisait un bout de temps que je n’avais pas joué au CAES (Centre d’Action et d’Expérimentation Sociale) en compagnie de Josy et il me tardait que la soirée arrive, car c’est toujours un plaisir de mixer à ses côtés.
Une grande dame d’ailleurs, emprunte d’expérience et qui n’hésite pas à la faire partager.

cimg0033

Arrivées sur les coups des 21h30 avec Josy et Maya, on fait le tour du proprio (comme à chaque fois !), puis direction les platines et c’est Maya qui s’y colle avec un set Ragga/DanceHall/Reggae, vraiment ce qu’il fallait pour débuter la soirée.

cimg0030

cimg0038

Puis viens mon tour… Un petit set Minimale Elektro-Tek, comme je les aime, mais j’avoue que j’avais un peu le trac, je tremblais tellement que j’avais du mal à poser correctement l’aiguille sur le sillon. Quelques galettes plus tard, je me sentais déjà mieux. Je tourne la tête un instant vers l’écran qui était sensé diffuser le dvd des Black Eyed Peas, mais au lieu de ça, je découvre Tsupean à la vizu. Ça m’a mis le smile, franchement merci, t’as géré ! Au cours de la soirée, Gonzo s’y collera également.

cimg0050 cimg0081

Je termine mon set un peu en catastrophe vu que j’ai été un peu obligée de couper le son, le temps de négocier avec les flics qui étaient de passage. Encore et toujours…
Toujours la même chose, la même histoire, faut baisser la musique, la musique est trop forte, alors forcément, « on dérange » !

En bref… Le son tourne au minimum et on attend que les flics s’en aillent.
Et ils sont finalement partis !

C’est d-Flo qui reprendra les plateaux. Un bon tit set Techno, qui a eu son efficacité.
En tout cas, j’ai bien dansé, et de toutes façons, j’ai dansé toute la soirée !

cimg0054

cimg0055

cimg0067

Puis vînt le tour de notre Josy nationale !
Quelle aisance derrière les plateaux et quelle grâce aussi !
Une Techno toujours aussi classe et dancefloor, comme elle sait si bien en jouer et en mixer.

cimg0071

cimg0074

Tiny Toon qui a eu un peu de mal, c’est dommage, sa sélecta semblait très intéressante pourtant. Une prochaine fois j’espère…

cimg0086

Et pourtant, ce n’est pas faute de l’avoir encouragé !

cimg0087

Peckette prend le relais avec un pur set Elektro-tek !
Bien kiffé, ça c’est clair !

cimg0097

cimg0095

cimg0091

cimg0104

J’ai vraiment passé une bonne et agréable soirée. J’ai apprécié que certaines personnes soient venues me faire un petit bonjour et elles ont eu bien raison car je n’ai jamais mordu les gens. Je suis parfois sauvage, mais j’me surveille !
J’ai vraiment aimé être en compagnie de personnes appréciant ces genres musicaux, danser, discuter, boire un coup, tout cela dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

En l’occurrence, une superbe soirée en compagnie de djettes de qualité.
Spéciale dédicace à Josy pour l’invit’, merci à James également pour son accueil, et merci aux gens d’avoir fait le déplacement et surtout n’oubliez pas… Keep Dancin’ !

Report + Photos : Phoebe

cimg0037

Le CAES dans mes lointains souvenirs c’était La Dame Bleue et ses concerts délirants (Babylon Circus…) avec une ambiance torride, beaucoup de condensation et de fumée…
Quelques années plus tard, je repassais y faire une Rave dans une autre grande salle, ambiance free party mais avec beaucoup de « bad vibes » et une odeur de merde insoutenable à l’entrée. Suite à cette soirée j’ai eu quelques réticences sur le CAES qui ne me donnaient vraiment pas envie d’y remettre les pieds…

Jusqu’à aujourd’hui, où Josy (Full Vibes) nous a offert l’opportunité de venir poser quelques galettes dans cet endroit qui m’est semi-hostile 🙂
Nous voici donc au CAES de Ris Orangis, Josy est au bar et déguste un verre de bordeaux avec ses amis, elle nous accueille chaleureusement, je regarde autour de moi et là belle surprise : cet endroit est vraiment classe. Tout a été re-décoré ou quoi ?
Le bar est à l’entrée à droite avec des tarifs plus que raisonnables, le « dancing » est à gauche avec ses lights, ses décos, son écran plasma…. des banquettes entourent le dancefloor, il y a même un canapé… au plafond les poutres apparentes rendent le lieu très chaleureux et très cosy !!

cimg0040

MC 45MAYA est aux platines pour un petit warm up reggae/ragga bien sympathique, Phoebe l’observe avant de voir qu’on est arrivé puis viens nous saluer… on boit des coups, on rencontre James le patron… les gens arrivent… la mayonnaise commence déjà à prendre…

Phoebe passent derrière les platines et nous envoie une excellente sélecta minimal et techno.. le son sature un peu par moment mais la table de mix Behringer n’a pas l’air super… elle me branche même pas du tout cette table en fait 🙂 et puis vu comment Phoebe est obligée de pousser les gains je me dis que je vais vraiment pas l’aimer cette table 🙂
Son set chauffe bien la salle, le dancefloor commence à bien se remplir… Phoebe dans son choix de skeuds a un excellent dosage entre du son dancefloor et des choses plus barrées et le résultat me plait carrément…

cimg0051

James arrive en panique et coupe le son…..
GRRRR devinez qui est là ??

La police évidemment !!
Une petite discussion a lieu à l’entrée…
5mn après la soirée reprend : le public est dans l’attente.
Je prend donc les platines suite à cette interlude et je commence tout en douceur avec un Thomas Brinkmann pour passer directement dans une bonne vieille Acid House avec du JTC et du Phuture mais le public semble être toujours en attente…
L’air est électrique et la police est déjà passée, la soirée va-t-elle durer ?? dans le doute c’est le moment d’envoyer… alors bon dans le fond de mon bac quelques grands classiques du dancefloor n’attendent que de tourner un peu, je pose une première balle le public réagit, une deuxième la sauce monte bien, alors bon allons-y pour les tubes et un set qui redescend jamais avec du Djax, du Communique, du Subhead, du Reload… pinaize ça danse troooop pendant toute la durée du set et j’arrive à la fin de mon stock de gros BPM…
Josy prend donc les platines toujours aussi à l’aise et fluide, toujours pleine de générosité dans ses mixes ça force le respect !! et depuis le temps que je l’avais pas vu jouer, j’avoue que j’y ai pris beaucoup beaucoup de plaisir…

pimg_0103

La soirée décolle, les fumigènes font apparaitre le petit lazer, les visus et les lights dynamisent et dynamitent encore plus l’ambiance… je dois être pétée et c’est coooooooool !!

cimg0062

Tiny Toon enchaine mais elle entend keud dans son casque. Ce problème additionné à une table un peu limite l’empêche de rentrer dans son set et du coup elle préfère laisser à Peckette le soin de se dépatouiller dans ce bordel…
Reprise tout en confiance de Peckette qui nous sort ses galettes bien dancefloors et qui continue de soutenir un public bien présent et bien réceptif… c’est le kiff !!

Un homme essaye de faire valoir ses droits à l’égalité des sexes, c’est Yo qui est chaud pour nous envoyer sa petite sélecta bien mentale et bien perchante, le jour se lève à peine et son mixe nous amène dans une toute autre direction fortement agréable qui nous caresse les neurones… merci c’était le bon moment et tout le monde a apprécié 🙂

cimg0113

La soirée se terminera sur une touche féminine avec le retour de Phoebe et Josy pour un ptit ping pong bien groovy et bien happy histoire de repartir avec le sourire, le ciel bleu et la satisfaction d’une soirée inattendue et réussie !!

pimg_0107

Merci Josy, James, Maya et les autres qui nous ont si bien accueilli… on reviendra très bientôt c’est promis et pour ceux qui ont des aprioris comme moi sur cet endroit je leur dirais que c’est juste un des meilleurs spots à teufs de l’IDF en ce moment !!

Report : defflo
Photos : Phoebe et Peckette

cimg0116

cimg0118

cimg0122

 

DEFCORE PARTY – MAOOOOW

Date : 18-01-2008
defcatwoman_jan08

Niouf & Toy Boy

Niouf & Toy Boy

DSC00082

IMG_0216

Yo

Toy Boy

Toy Boy

IMG_0220

Photos : Zebulli & Peckette

2204564810_a533458720

Jeune et Jolie

2204580998_fc86cc25f5

Niouf

2204588064_248e104a1c

Photos : Tibal

FREAK BY NIGHT #3

Date : 10-11-2007

fbn03_flyer

Bon avant de commencer ce report je décide de me mettre le « French Kiss » de Lil’ Louis à fond dans le casque pour tenter de recréer l’ambiance orgasmique que nous avons eu samedi dernier.
3ème édition des soirées Freak by Night dans le 6ème arrondissement de Panam : enfin une soirée rive gauche !! yen a marre des prolos de la rive droite !! haha…
Bienvenue dans un petit bar à Tapas qui ressemble à tout sauf à un bar à Tapas : l’Escale Pakito
Le lieu est chaleureux, l’accueil des barmen sympa, bref tout me plait bien, du coup je bois un coup en écoutant Ulaan Baatar qui joue dans la salle au sous sol : son set dépote, sélecta impeccable… le ton de la soirée est donné !!

Il est presque minuit et il y a déjà beaucoup de monde, Mooly a commencé son set mais… Où sont passées les basses ?
Apparemment le patron a éteint le caisson de basse pour éviter les problèmes de voisinage. Il n’y a pas de porte qui isole le sous sol de l’entrée du coup on va se la jouer médium aigu toute la nuit mais ça reste supportable et on se laisse emporter par la qualité des vynils de Mooly aux sonorités OldSchool !
La salle est déjà pleine et ne désemplira pas, l’ambiance est malgré tout très agréable et du coup très tactile brrrr… les smiles sont sur toutes les lèvres. Ça sent la Rave… in ze cave, notre voyage dans le temps commence à se faire sentir, les montées sonores nous entrainent dans la danse tout naturellement et on se laisse envahir par les sonorités electroniques…

Maitre Goonz arrive avec une cagette de disques et un labtop « mais pourquoi ? » eh bien simplement « parce que si y a un problème avec le labtop je jouerais mes vynils »…
La générosité du Goonz prêt à nous offrir un set magnifique au point de faire un déménagement de tout son matos à triture de cerveaux 🙂
Il branche son laptop : ça fonctionne !! sa cagette à vynils restera donc de côté pour ce soir…
et c’est parti pour 1H30 de Goonzeries OldSchooooool !!
Et là… après quelques minutes c’est la phase décollage de la soirée qui débute. La traversée des différentes dimensions de l’espace temps n’est pas si compliqué !!
Tous les vieux tubes technos de l’époque, dont certains que j’avais presque oublié, je les ai dévoré avec délectation..
Un mix parfait dans la sélecta et dans la construction, des montées NON STOP, une énergie de dingue qui donne envie de hurler.. d’ailleurs c’est ce que nous avons tous fait… autour de moi que des ravers les bras en l’air, des smiles et des regards de plaisir… un partage de bonheur intense entre tous…
Les hurlements pousse Goonz à aller encore plus loin et c’est là où tout le talent d’un DJ prend tout son sens : à ce moment précis ou le raver n’en peut plus de prendre son pied et que le DJ le fait partir encore plus haut… BIM !! (enfin vous voyez le truc)
C’était juste un moment rare, un moment qui va rester comme un de mes plus beaux souvenirs de teuf !!

Tiens !! le French Kiss se termine dans mon casque alors pour rester dans l’ambiance j’enchaine sur une petite compil Acid House de Chicago…

Le set de Goonz m’a tellement collée au plafond que je décide d’aller me rafraichir un peu histoire de redescendre !! « un verre d’eau s’il vous plait !! » la seule chose qui passera dans mon voyage spatio-temporel…

Pendant ma pause, Onk prendra le relais pour un live, chose pas facile sans les basses et après un set aussi extraordinaire !!
Mais la qualité est encore là ça se sent, je ne suit plus trop bien ce qui se passe à ce moment précis de la soirée mais autour de moi j’ai l’impression qu’on est tous dans un monde cotonneux et il y a une putain d’osmose qui s’est créée, on est bien partout devant le son, au bar, en dansant, en discutant…
On me dit à l’oreillette que Onk a tout déchiré et Meb prend le relais… je redescend un peu écouter encore quelques vieux tubes 90s, j’ai l’impression d’écouter radio FG de la bonne époque, ça sent la vieille compil Fairway… l’ambiance est toujours au top, Meb réussit sa presta malgré ce manque de basse et c’est que du bonheur pour tout le monde……

Fin de la soirée, il est 5H je crois… et on se barre avec nos smiles à bord de nos ptits nuages pour retourner dans notre dimension 2007…..

Que dire de plus ??
La prochaine Freak By Night faut pas la louper, ça me semble évident…

Report : Defflo
Voir un extrait vidéo de la soirée

p1030488

Mooly

p1030502

p1030506

Davis Santos & Libanz

p1030510

Goonz

p1030512

Onk

p1030514

Meb

Photos : Defflo


Bon alors, c’est pas si facile que ça de savoir par ou commencer, tellement ce fût un plaisir du début à la fin.
J’arrive un peu tard pour écouter Meusha (Ulaan Baatar) (alors que j’étais parti à temps, mais bon, une heure pour se garer…), mais juste à temps pour jouer.
Il y a déjà un peu de monde quand même, mais petite déception pour le son, le caisson de basses ne sera pas branché, et effectivement, aucune basse et que des aigus mediums… Vraiment dommage, surtout qu’il y avait un caisson de basses dans la salle !!!
Purs disques de Meusha donc dès mon arrivée, et je reprends la flamme pépère en repartant sur de l’electro, et j’avoue que même avec les « galères » de son, j’ai pris un sacré panard. Je me suis baladé entre electro, acid, techno et quelques petits vieilleries rave pour annoncer le Goonzy. Les gens ont assez vite adhéré et y’avait de quoi foutre un sacré bordel, c’était coooool !!!
Ensuite, Goonzy arrive, et là, c’est un grand grand moment qu’on a vécu : je pèse mes mots, je ne m’emballe pas. J’ai fait assez de soirées et trainés mes guêtres dans assez d’endroits pour dire que ce qui s’est passé pendant ton set Goonzy, c’était grand, très grand. Venkman est parti en me disant « je suis encore sur mon petit nuage », et je crois que c’est ce que tu as réussi parfaitement à faire : coller les gens sur un nuage de bonheur absolu. Les gens avaient tous un large sourire collé sur la tronche, les bras en l’air, ça gueulait dans tous les coins, les yeux se fermaient, les tues fluorescents brillaient, crois moi mon Goonzy, c’était intense l’émotion qui se dégageait dans la salle pendant ton set, du fond du coeur.
Je t’ai déjà dit plusieurs (pas trop j’espère !) ce que j’avais pensé de ton set, mais je ne peux m’empêcher de le redire à froid : c’est tout simplement le meilleur set que j’ai entendu en 2007 dans une soirée, et un des meilleurs que j’ai entendu depuis longtemps !
J’ai déjà dit ici ou ailleurs que je me faisais chier à mixer sur des logiciels, et que certains le faisaient tellement bien… Bah je le redis et le redis, toi tu le fais avec une finesse et une intelligence musicale qui me touche : j’ai ressenti l’énergie que je ressens quand un mec se bouge le cul derrière ses vynils, c’est énorme.
Je suis désolé de parler beaucoup de Goons, mais c’était juste un grand moment.Ensuite, Onk pour son live, pas facile pour lui parce que sans basses, dans un live de Onk, c’est dur… Excellent live au demeurant, le public est resté sur le dancefloor (comme toute la soirée d’ailleurs). Mais ayant jeté une oreille sur le live avant la soirée, je peux vous dire qu’avec des basses, on aurait pris beaucoup plus cher : c’était un tout petit peu plus évident sur le Live que sur les mixes le manque de basses.
Puis Meb pur terminer la soirée sur un set techno pure et dure, pour les derniers résistants.

Bilan : la meilleure soirée que j’ai faite en 2007, même si c’était dans un bar, il y a des sensations et des énergies qu’on ne ressent que trop rarement dans une soirée, elles étaient présentes ce soir là.
Merci Tibal et Meb (et Insidious qui a aidé lorsque personne n’était encore là me semble-t-il) pour l’orga.
MERCI GOONS POUR CE PUTAIN DE PANARD !!!
Et merci à touts les gens que j’ai vus, y’avait que des smiles et des gens classes.
Que du bonheur.
Merci Bichon pour l’accueil pour l’after
Merci Clo pour l’after de l’after
Maintenant, faut travailler

Report : Mooly

fbn3_goons_web

Goonz

fbn3_light_web

fbn3_love_web

fbn3_mooly_web

Mooly

fbn3_onk_web

Onk

fbn3_partypeople_web

fbn3_rave_web

Photos : Mino

 

DEDPARTY VI – DEFCORE

Date : 25-08-2007

flyer-dedparty6

ça faisait un bail qu’on avait pas posé une petite free c’est maintenant chose faite !!
2 ptites colonnes de son, une planche, des trétaux, des platines et hop c torché !!
Pas de déco mais la nature reste le plus beau des décors et pas de lights : bon OK là on s’est chié dessus mais c’est pas grave la lune était avec nous…

Un petit événement familial donc, avec tout un tas de vieilles branches technoïdes qui avaient apparemment besoin de profiter de l’extérieur après un été pourri dans la CAPITALE.
Le son démarre en début de soirée avec des sets d’ADN, Toy Boy et Phoebe, on est bien, on est grave content d’être là…
La barbak grille on ZE barbeuk…
L’apéro s’allonge non stop jusqu’à la tombée de la nuit pour laisser place à une grosse beuverie… je ne citerais pas de noms mais je pense à quelques personnes en particulier comme la muchacha et le petit poussin !! hein !! 🙂
Une centaine de personnes, je pense, au plus fort de la nuit ont su braver l’humidité de la brume et du froid.
Heureusement des sets chaleureux, généreux de Mr H, de War in Groove, Zoub, Regen Control… nous ont permis de nous secouer un minimum et la nuit fut courte.
Je ne parle pas de mon set avec Booboo qui fût laborieux… (désolée booboo) je me rattraperais à la prochaine 🙂
J’ai juste envie de dire éviter de coller des bougies chauffe-plat devant les platines ça bruuuuuule !!

Le jour s’est levé très vite donc et le soleil a percé très tôt heureusement.
On a donc continué à se déshydrater de plus belle à la vodka boostée, le « smile » est omniprésent sur tous les visages…
Dj Arkane entame un set techno très très « caliente », il se donne derrière les platines, et devant les danseurs partent dans de multiples délires complètement étranges, de multiples sodomies ont été constatés, dont une totalement sordide sur Bob l’Eponge himself !!
Mais bon, cette note de folie à fait muter notre gentil Regen Control en un démoniaque Jere qui nous a posé un live Breakcore absolument magnifique !!

C’est Coreback (affublé d’un serre-tête papa noël) qui va reposer la soirée en enchainant un set techno bien agréable, de bonnes vieilles galettes bien dancefloor impeccablement mixées…
Et on continue dans l’excellence avec Beuns et un nouveau live electro-techno qui a réanimé plein de nouveaux popotins qui commençaient à coller la pelouse…
Et j’ai failli oublié Alex Urbrain et son set dubstep complètement trippant !!

On était au top, tous, et le soleil a rendu cette petite soirée sans prétention complètement géniale.
Je voudrais remercier Bichon pour l’orga et Adrien pour nous avoir prêté son sound system…
Et merci à tous les artistes d’avoir donné autant de bonnes vibes à travers votre musique… vous êtes tous grave bons…
et merci au defcore crew d’exister !! on a encore plein de choses à monter ensemble et rien que d’y penser je kiffe déjà !!

report : Defflo
Photos : Mooly

dedparty-25-08-2007-1

dedparty-25-08-2007-2

dedparty-25-08-2007-3

dedparty-25-08-2007-4

dedparty-25-08-2007-5

dedparty-25-08-2007-6

dedparty-25-08-2007-7

dedparty-25-08-2007-8

dedparty-25-08-2007-9

dedparty-25-08-2007-10

dedparty-25-08-2007-11

dedparty-25-08-2007-12

dedparty-25-08-2007-13

dedparty-25-08-2007-14

dedparty-25-08-2007-15

dedparty-25-08-2007-16

dedparty-25-08-2007-17

dedparty-25-08-2007-19

dedparty-25-08-2007-21

dedparty-25-08-2007-22

Photos : Boo-boo

img_2883

img_2885

img_2887

img_2889

img_2895

Photos : Mino

adrien_web

babat_web

bichon_web

greenglasses_web

groove_web

jere_web

jere2_web

libz_web

lrg-69-coreback_web

lrg-70-babat2_web

meusha_web

mooly_meusha_web

Photos : Kiab

2forum12

Photos : Coreback

jere_bisous

grayve_au_top

Photos : Alex Plastik

mauregard_01

mauregard_03

mauregard_04

mauregard_09

mauregard_10

Photos : defcore krew

p1030371

p1030372

p1030373

p1030375

p1030378

p1030379

p1030380

p1030382

p1030383

p1030384

p1030385

p1030399

p1030402

Photos + Report : Phoebe

Leto et moi sommes arrivées sur le site en fin d’après-midi, le soleil était au beau fixe et franchement, ça nous a fait du bien à tous, après cette semaine passée sous la pluie et les nuages gris.
Le soleil, ça agit sur le moral, ça c’est bien vrai.
La bonne humeur et l’entrain de Defflo se faisaient déjà ressentir.

Pendant que certains faisaient farniente…

cimg3109
et que les uns partaient chercher du bois…
… les autres s’occupaient en attendant le reste du son.

cimg3113

cimg3118

cimg3120

cimg3124

Tout ce beau monde commence à s’ambiancer quand Toy Boy prend les plateaux et balance et un set Minimale, excellent par ailleurs, ce qui m’a fait penser à notre fameuse Aline. Parce que cette dernière mixe certaines des plaques que Toy Boy a joué !
Nostalgie quand tu nous tiens… 🙂
Au passage, le « Gaiser » (Minus me semble-t-il), il est énorme !

cimg3127

cimg3129

Marko a disparu du cadre et Toy Boy continue son tit set Minimale (avec une majorité de sonorités issues du label Minus ?! 🙂 )

Ce dernier me fait signe pour prendre le relais… Croyez-moi, me chui pas fait prier ! 🙂
J’ai joué Minimale (tant qu’on est sur la lancée ! :)) et ça m’a bien fait plaize…

Il faisait encore jour, il faisait encore bon et tout le monde avait le smile, autant dire que cette soirée s’annonçait bien !

Deux colonnes placées de part et d’autre du dj auront suffit pour la centaine de personnes présentes à cette soirée…

Comme le disait Kiab, beaucoup de Techno, Elektro-Tek… Un peu de Hardtek également et aussi du Dubstep.
C’est ce que j’appelle de l’éclectisme et il y en a eu pour tous les goûts.
Pour avoir fait des teufs avec des sons beaucoup plus « durs » et saturés, je dois vous avouer que ça donne quand même une autre dimension et un autre état d’esprit à la soirée…

D’ailleurs, on se disait avec Leto que ça faisait bizarre d’entendre de la Minimale dans une teuf ! Comme quoi, tout est possible ! Ce pitit dj dont j’ai oublié le nom, a un bac de Minimale assez intéressant…

cimg3174

cimg3137

Greg, qui mixera Techno, puis Hardtek…

Après, je dois dire que j’ai lâché l’appareil pour prendre part plus directement à la fête.
Je me suis posée sur le son en me bougeant un peu les fesses, normal, je viens pas là que pour faire des tofs mais aussi pour m’amuser, rire, danser, me défouler, me détendre, écouter…

Defflo a fait un ping-pong avec un tit gars (désolée, ché pô qui c\’est ! <<< 🙂 ), deux skeuds chacun me semble-t-il…
Bref, Defflo, tu m’as balancé tous plein de pitites galettes que j’avais déjà entendues et que ça m’a fait carrément plaize de ré-entendre et de danser dessus ! 🙂
Par contre, la prochaine fois, applique-toi un minimum, toi-même tu sais pourquoi j’dis ça !

Par la suite, la fatigue se faisant ressentir sur les coups des 5 heures du mat’, je décide d’aller me poser un moment…

8h45, précises, je me réveille doucement au son d’une Techno dont je connais certains skeuds.
Tout d’abord lointaine, j’émerge petit à petit, le son se précise, la musique s’intensifie à mon oreille… Mais qui mixe ?…

cimg3144

C’était Ben dont j’avais fait la connaissance la veille.
Il m’avait dit qu’il avait apporté un peu de Tek de Detroit et que s’il y avait moyen, il poserait vite fait quelques plaques.

cimg3145

Groove prend le relais avec un mix Elektro-Break-Funky (comme y dit …)
Que t’as dû sacrément te casser le dos vu comment t’es grand !

cimg3147

Ça discute, ça papote, ça blablate autour d’une tite biniouze…

cimg3151

Bertrand joue Elektro-Tek Minimale.

Et le soleil qui est au rendez-vous !
Déjà bien haut dans le ciel, il tape, il cogne et il brille comme il n’a jamais briller depuis le début de l’été !
C’est agréable et ça donne envie de sourire tout ça…

cimg3152

La matinée se poursuit… Ambiance cool, lunettes de soleil et doigts de pied en évantail, un dimanche qui s’annonce chaud…

cimg3154

cimg3156

Et c’est au son du Dubstep que certains commencent à décoller du site…

cimg3158

cimg3159

Une zik carrément arrivée au bon moment, allongée dans l’herbe, me dorant la pilule et taillant le bout de gras avec Miss Leto… presque pô envie que ça se termine !

cimg3160

cimg3170

Voici Niouf, comme vous pouvez le constater, c’est écrit dessus !

cimg3171

cimg3172

cimg3176

Beun’s est viendu poser un tit son avec son live…

Et je reprendrais les plateaux ensuite avec un mix Techno.

cimg3178
J’ai passé une bonne et agréable soirée.
Rencontre avec les Defcore très sympa, bonne ambiance, hélas, je ne me souviens pas de tous les prénoms, vous m’en voyez désolée.

Merci Defflo pour l’invit’ et quand tu veux pour une autre teuf, ça sera avec plaisir.
Je remercie également les Defcore pour leur accueil.

cimg3180