Blog

FREAK BY NIGHT #3

Date : 10-11-2007

fbn03_flyer

Bon avant de commencer ce report je décide de me mettre le « French Kiss » de Lil’ Louis à fond dans le casque pour tenter de recréer l’ambiance orgasmique que nous avons eu samedi dernier.
3ème édition des soirées Freak by Night dans le 6ème arrondissement de Panam : enfin une soirée rive gauche !! yen a marre des prolos de la rive droite !! haha…
Bienvenue dans un petit bar à Tapas qui ressemble à tout sauf à un bar à Tapas : l’Escale Pakito
Le lieu est chaleureux, l’accueil des barmen sympa, bref tout me plait bien, du coup je bois un coup en écoutant Ulaan Baatar qui joue dans la salle au sous sol : son set dépote, sélecta impeccable… le ton de la soirée est donné !!

Il est presque minuit et il y a déjà beaucoup de monde, Mooly a commencé son set mais… Où sont passées les basses ?
Apparemment le patron a éteint le caisson de basse pour éviter les problèmes de voisinage. Il n’y a pas de porte qui isole le sous sol de l’entrée du coup on va se la jouer médium aigu toute la nuit mais ça reste supportable et on se laisse emporter par la qualité des vynils de Mooly aux sonorités OldSchool !
La salle est déjà pleine et ne désemplira pas, l’ambiance est malgré tout très agréable et du coup très tactile brrrr… les smiles sont sur toutes les lèvres. Ça sent la Rave… in ze cave, notre voyage dans le temps commence à se faire sentir, les montées sonores nous entrainent dans la danse tout naturellement et on se laisse envahir par les sonorités electroniques…

Maitre Goonz arrive avec une cagette de disques et un labtop « mais pourquoi ? » eh bien simplement « parce que si y a un problème avec le labtop je jouerais mes vynils »…
La générosité du Goonz prêt à nous offrir un set magnifique au point de faire un déménagement de tout son matos à triture de cerveaux 🙂
Il branche son laptop : ça fonctionne !! sa cagette à vynils restera donc de côté pour ce soir…
et c’est parti pour 1H30 de Goonzeries OldSchooooool !!
Et là… après quelques minutes c’est la phase décollage de la soirée qui débute. La traversée des différentes dimensions de l’espace temps n’est pas si compliqué !!
Tous les vieux tubes technos de l’époque, dont certains que j’avais presque oublié, je les ai dévoré avec délectation..
Un mix parfait dans la sélecta et dans la construction, des montées NON STOP, une énergie de dingue qui donne envie de hurler.. d’ailleurs c’est ce que nous avons tous fait… autour de moi que des ravers les bras en l’air, des smiles et des regards de plaisir… un partage de bonheur intense entre tous…
Les hurlements pousse Goonz à aller encore plus loin et c’est là où tout le talent d’un DJ prend tout son sens : à ce moment précis ou le raver n’en peut plus de prendre son pied et que le DJ le fait partir encore plus haut… BIM !! (enfin vous voyez le truc)
C’était juste un moment rare, un moment qui va rester comme un de mes plus beaux souvenirs de teuf !!

Tiens !! le French Kiss se termine dans mon casque alors pour rester dans l’ambiance j’enchaine sur une petite compil Acid House de Chicago…

Le set de Goonz m’a tellement collée au plafond que je décide d’aller me rafraichir un peu histoire de redescendre !! « un verre d’eau s’il vous plait !! » la seule chose qui passera dans mon voyage spatio-temporel…

Pendant ma pause, Onk prendra le relais pour un live, chose pas facile sans les basses et après un set aussi extraordinaire !!
Mais la qualité est encore là ça se sent, je ne suit plus trop bien ce qui se passe à ce moment précis de la soirée mais autour de moi j’ai l’impression qu’on est tous dans un monde cotonneux et il y a une putain d’osmose qui s’est créée, on est bien partout devant le son, au bar, en dansant, en discutant…
On me dit à l’oreillette que Onk a tout déchiré et Meb prend le relais… je redescend un peu écouter encore quelques vieux tubes 90s, j’ai l’impression d’écouter radio FG de la bonne époque, ça sent la vieille compil Fairway… l’ambiance est toujours au top, Meb réussit sa presta malgré ce manque de basse et c’est que du bonheur pour tout le monde……

Fin de la soirée, il est 5H je crois… et on se barre avec nos smiles à bord de nos ptits nuages pour retourner dans notre dimension 2007…..

Que dire de plus ??
La prochaine Freak By Night faut pas la louper, ça me semble évident…

Report : Defflo
Voir un extrait vidéo de la soirée

p1030488

Mooly

p1030502

p1030506

Davis Santos & Libanz

p1030510

Goonz

p1030512

Onk

p1030514

Meb

Photos : Defflo


Bon alors, c’est pas si facile que ça de savoir par ou commencer, tellement ce fût un plaisir du début à la fin.
J’arrive un peu tard pour écouter Meusha (Ulaan Baatar) (alors que j’étais parti à temps, mais bon, une heure pour se garer…), mais juste à temps pour jouer.
Il y a déjà un peu de monde quand même, mais petite déception pour le son, le caisson de basses ne sera pas branché, et effectivement, aucune basse et que des aigus mediums… Vraiment dommage, surtout qu’il y avait un caisson de basses dans la salle !!!
Purs disques de Meusha donc dès mon arrivée, et je reprends la flamme pépère en repartant sur de l’electro, et j’avoue que même avec les « galères » de son, j’ai pris un sacré panard. Je me suis baladé entre electro, acid, techno et quelques petits vieilleries rave pour annoncer le Goonzy. Les gens ont assez vite adhéré et y’avait de quoi foutre un sacré bordel, c’était coooool !!!
Ensuite, Goonzy arrive, et là, c’est un grand grand moment qu’on a vécu : je pèse mes mots, je ne m’emballe pas. J’ai fait assez de soirées et trainés mes guêtres dans assez d’endroits pour dire que ce qui s’est passé pendant ton set Goonzy, c’était grand, très grand. Venkman est parti en me disant « je suis encore sur mon petit nuage », et je crois que c’est ce que tu as réussi parfaitement à faire : coller les gens sur un nuage de bonheur absolu. Les gens avaient tous un large sourire collé sur la tronche, les bras en l’air, ça gueulait dans tous les coins, les yeux se fermaient, les tues fluorescents brillaient, crois moi mon Goonzy, c’était intense l’émotion qui se dégageait dans la salle pendant ton set, du fond du coeur.
Je t’ai déjà dit plusieurs (pas trop j’espère !) ce que j’avais pensé de ton set, mais je ne peux m’empêcher de le redire à froid : c’est tout simplement le meilleur set que j’ai entendu en 2007 dans une soirée, et un des meilleurs que j’ai entendu depuis longtemps !
J’ai déjà dit ici ou ailleurs que je me faisais chier à mixer sur des logiciels, et que certains le faisaient tellement bien… Bah je le redis et le redis, toi tu le fais avec une finesse et une intelligence musicale qui me touche : j’ai ressenti l’énergie que je ressens quand un mec se bouge le cul derrière ses vynils, c’est énorme.
Je suis désolé de parler beaucoup de Goons, mais c’était juste un grand moment.Ensuite, Onk pour son live, pas facile pour lui parce que sans basses, dans un live de Onk, c’est dur… Excellent live au demeurant, le public est resté sur le dancefloor (comme toute la soirée d’ailleurs). Mais ayant jeté une oreille sur le live avant la soirée, je peux vous dire qu’avec des basses, on aurait pris beaucoup plus cher : c’était un tout petit peu plus évident sur le Live que sur les mixes le manque de basses.
Puis Meb pur terminer la soirée sur un set techno pure et dure, pour les derniers résistants.

Bilan : la meilleure soirée que j’ai faite en 2007, même si c’était dans un bar, il y a des sensations et des énergies qu’on ne ressent que trop rarement dans une soirée, elles étaient présentes ce soir là.
Merci Tibal et Meb (et Insidious qui a aidé lorsque personne n’était encore là me semble-t-il) pour l’orga.
MERCI GOONS POUR CE PUTAIN DE PANARD !!!
Et merci à touts les gens que j’ai vus, y’avait que des smiles et des gens classes.
Que du bonheur.
Merci Bichon pour l’accueil pour l’after
Merci Clo pour l’after de l’after
Maintenant, faut travailler

Report : Mooly

fbn3_goons_web

Goonz

fbn3_light_web

fbn3_love_web

fbn3_mooly_web

Mooly

fbn3_onk_web

Onk

fbn3_partypeople_web

fbn3_rave_web

Photos : Mino

 

Comments are closed.

Post Navigation